Le forum de La Parole Libérée
Connectez-vous afin de libérer votre parole!

Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Pierre FONTANARI le Jeu 16 Juin - 17:18

La semaine qui nous intéresse a une fois encore réservé son lot de surprises, agréables ou non, son lot de nouvelles, bonnes ou mauvaises, son lot de clairvoyants et de dénégateurs. A ce sujets, vous noterez que nous faisons la semaine de 10 jours. On ne chôme pas à LPL ! Mais n’y voyez, je vous prie, aucune allusion à la loi travail. A l’endroit de celle-ci, nous ne sommes ni pour, ni contre. Bien au contraire… Revenons, après ce court préambule, à notre propos initial
Tout commence le 3 juin donc, par une nouvelle encourageante.
En effet, le journal La Croix nous apprend que Le diocèse de Paris présente son dispositif de lutte contre la pédophilie. D’aucuns fâcheux diront : « Enfin ! ». Mais que contient ce fameux dispositif ? On nous annonce qu’ « À l’issue du rassemblement annuel des prêtres de Paris autour du cardinal André Vingt-Trois, vendredi 3 juin, le diocèse de Paris a présenté un dispositif renforcé. ». Renforcé, il ne peut que l’être, ce dispositif, tant les mailles du filet précédent semblaient lâches… Parmi les nouveautés (sic !), la mise en place d’une adresse mail dédiée au signalement de prêtres pédocriminels et le « renforcement de la prévention auprès des prêtres et des séminaristes ». Ces derniers recevront des formations « sur la juste relation à entretenir en particulier avec les enfants et les jeunes ». Seul quelqu’un de malade a besoin d’une telle formation, apprenant où se situe la frontière entre un mineur, détenteur de l’autorité et un mineur, non ? Ne vaudrait-il mieux pas chercher à dépister les brebis galeuses au plus tôt, par un examen pointu des profils psychologiques des futurs prêtres ? Autre point qui donne le hoquet, celui qui concerne l’écoute par des prêtres de certains de leurs confrères qui « peuvent rencontrer diverses épreuves ou ressentir certaines fragilités au cours de leur vie ». Le pédophile est donc un grand fragile. Admettons. Qu’adviendra-t-il du prêtre qui aura avoué à l’un de ses pairs sa « fragilité » ? Rien n’est dit. Malheureusement.
Malheureusement, car sans plus de précision il est à craindre que ne se renouvèle ce que révèle Le Monde du 4 juin, à savoir « Comment l’église de Lyon a couvert les actes de pédophilie du père Preynat  », un article où le lecteur non averti apprend, effaré, que le Diocèse de Lyon savait depuis 1978, que le père Bernard Preynat était atteint d’une « certaine fragilité ». Effarant ce que lui aurait dit l’un de ses supérieurs : « Ben alors ? Tu as recommencé ? Si tu étais dans le civil, tu pourrais te retrouver en prison ! » . Sous-entendu : « comme tu n’es pas dans le civil, tu n’iras pas ! »… Malgré tous les efforts déployés au cours des derniers mois par l’Archevêque actuel, la pilule Preynat reste un peu amère et difficile à faire avaler. Facile de se désolidariser de faits vieux de 37 ans. Le bon Archevêque en oublierait presque avoir reconnu être au courant depuis… 2007…
C’est sans doute les zones d’ombre qui existent dans la gestion de l’affaire Preynat – que l’on peut malheureusement et très certainement qualifier de cas d’école de pédophilie dans l’Eglise - qui ont poussé la police à perquisitionner de nouveau le diocèse de Lyon, le 4 juin, et plus exactement les bureaux du vicaire judiciaire de l’archevêché. Rien n’a pour l’heure filtré des fruits de cette perquisition. S’agissait-il de trouver des confirmations de ce que les journalistes de Mediapart appellent « la méthode Barbarin » ? (article à retrouver sur notre site). Il faut dire qu’au-delà du cas Preynat, la liste des affaires d’abus sexuels en tous genres touchant le Diocèse de Lyon commence à faire tâche sur la pourpre cardinalice : Desperon, Houpert, Gérentet de Saluneaux, Billoud, de Morand… Et souvent la même méthode qualifiée « d’exfiltration » . Pour être tout à fait franc, cette méthode ne semble pas propre à la Capitale des Gaules. On a déjà eu l’occasion de lire ici où là comment on déplace les prêtres fautifs qui dans une autre paroisse, un autre diocèse et pourquoi pas un autre pays. La bonne vieille méthode adoptée par les réfractaires au ménage de fond en combles : on soulève un angle du tapis et hop ! on glisse les moutons gênants dessous. Beaucoup moins coûteuse en temps et en énergie sur le moment, cette technique présente le désagrément de ne pas faire disparaître les susdits moutons (noirs). Et leur accumulation, sous le tapis pudiquement jeté sur eux, finit bien un jour par se voir… Et l’on peut faire confiance aux journalistes de Mediapart pour les dénicher, ces moutons…
Le 4 juin également, le Pape François semble revenir à l’idée première exprimée un certain 18 février 2016, dans un avion le ramenant du Mexique… En effet, on apprend qu’en matière de « Pédophilie : les évêques pourront être révoqués pour "négligence" ». Alléluia ! serions-nous tentés de crier, si l’on ne prêtait pas attention au verbe utilisé… POUVOIR… Ils POURRONT être révoqués, mais ne le SERONT sans doute pas, alors qu’ils DEVRAIENT l’être. De l’importance du verbe… Pour le reste, on nous ressert à l’envie le couplet sur la « tolérance zéro ». Puis le 6 juin, celui du « zéro récidive » (Pédophilie : Alain Christnacht veut « zéro récidive »). On met en place une « mission ». Sans doute sera-t-elle composée de « sous-commissions » qui seront « consultées » périodiquement et pourront même, à l’occasion, se réunir en « clusters » afin de gagner en « efficience »… C’est beau comme de la Novlangue que l’on pensait seulement destinée aux politiques. Il faut dire que lorsque l’on fait appel à un ex de la DGSE pour régler ce que des textes (du Droit civil ou canonique), aux contenus suffisamment précis, permettent déjà de régler, on peut penser que le jet de poudre aux yeux, pour ne pas dire plus, n’est pas loin…
Dans le même temps, un article de La Croix nous appelle à « sortir d’un rapport infantile » aux prêtres (Abus sexuels : « Cessons, cessez d’idolâtrer le prêtre »). Que cela est donc triste, je trouve, d’en arriver à un tel niveau de défiance – justifiée – que ceux qui était érigé en parangons de vertu laisse place à une prise de distance – nécessaire – telle, que les parents aujourd’hui ne peuvent plus accepter qu’un prêtre pratiquant l’éveil à la foi puisse être seul avec leurs enfants. Terrible constat. Les prêtres doivent ses saisir de ce drame qui entache le sacerdoce de tous. Mais tant qu’il restera des individus qui ne méritent plus, à mes yeux, de porter le titre de prêtre, capables de plaisanteries des plus douteuses ("Ma position ? Je n'ai pas violé beaucoup d'enfants; je suis assez clean à ce sujet-là. Heureusement, parce que vous auriez pu en faire partie, comme vous êtes très jeunes les uns et autres" – voir sur notre site), l’Eglise ne sera pas capable de regarder sereinement le dragon dans les yeux en le traversant de la lance de Saint Michel !
Sans doute l’audition du Prélat des Gaules fut-elle moins lyrique (Pédophilie: le cardinal Barbarin entendu par la police pour non-dénonciation). Mais de quoi a-t-il bien être question durant les 10 heures « d’échanges » qui se sont déroulés, ce 8 juin, dans les bureaux de la Brigade Départementale de la Protection des Familles ? Sans doute pas de l’état de forme de Pokba, Payet, Giroux et consorts… D’autant que, ce même jour, dans le Figaro, l'étrange parcours du père Jérôme Billioud se rappelle au bon souvenir du Cardinal. Une fois encore, des faits étaient connus depuis 1998. Et rien qu’en 2003, son nom apparaît dans deux affaires (exhibition sexuelle et usage de stupéfiants). Cela fait mauvais genre sur le CV d’un prêtre. Mais dîtes-moi ? En 2003 ? Qui était Archevêque de Lyon ? Son nom m’échappe… Et puis l’affaire Billioud c’est un peu la quadrature du cercle ecclésial des abus sexuels… A la fin des années 90, Billioud est muté de sa paroisse d’Amplepuis, car le maire de la ville lui trouve d’étranges comportements avec les enfants. Il a découvert les « casseroles » que Billioud traine depuis Roanne, visiblement fort peu discrètement. A Amplepuis, Billioud sera remplacé par un certain… Preynat (si, si… ou plutôt, non, non : ne riez pas, c’est à pleurer…) et (attendez ! ne relâchez pas les mains de vos côtes !) en 2015, Billioud revient dans une paroisse lyonnaise en lieu et place du père Pépino, dont je vous invite à rechercher sur Internet les antécédents… Bref, comme le dit Anne Jouan dans son article du Figaro, « le parcours de [ces] religieux pose la questions des mutations, au sein de l’Eglise, de prêtres accusés de délits sexuels ». Un dossier suffisamment vaste à Lyon, semble-t-il pour qu’une audition dure 10 heures…
Pendant ce temps-là, à LPL on ne reste pas les deux pieds dans les poches ni les mains dans le même sabot, ou l’inverse. Tout d’abord, notre triumvirat de choc va être reçu au ministère de l’aide aux victimes (Lyon : les victimes de prêtres pédophiles reçues au ministère). Une reconnaissance qu’il convient de ne pas bouder. Bertrand se faisant fort lors de « cette rencontre […] de rappeler notre souhait de voir la protection de l’enfance réaffirmée comme une priorité par l’Etat, au-dessus de toute religion ». Sur un autre plan, reprenant à notre compte une initiative américaine, voici qu’est lancé « MATCH ! », un Outil de Recherche des Co-Abusés. Pour ma part, je l’ai rebaptisé, pour mon usage personnel, « ORCA : un prédateur contre les prédateurs ! ». Ce que permet cet outil c’est la mise en relation de victimes d’un même pédocriminel, lors même qu’elles se pensent seules. Le tout de manière confidentielle et sécurisée (Abus sexuels : la parole se libère lentement). Aujourd’hui, ce sont déjà près de 90 inscriptions qui ont été entrées dans la base de données de MATCH !
Enfin, si un évènement doit être qualifié de marquant au cours de cette semaine, c’est bien la décision de « la Cours d’Appel de Lyon [qui] confirme la non prescription des cas reprochés au père Preynat. Celui-ci ira donc en justice ! (Pédophilie : les faits reprochés au père Preynat déclarés non prescrits). Alléluia ! aurait-on envie de nous exclamer, si « l'avocat du prêtre lyonnais [n’avait] aussitôt indiqué qu'il allait se pourvoir en cassation. » Difficile pour nous d’admettre cet acharnement à échapper à ses responsabilités. Difficile d’admettre, que la morale n’ait pas plus de sens pour un prêtre qui a reconnu les faits qui lui sont reprochés mais laisse son conseil faire tout ce qu’il peut pour fuir la justice des Hommes alors qu’il a déjà échappé à celle de l’Eglise. Que restera-t-il aux victimes si la Cours de Cassation invalidait les deux décisions précédentes ? Peut-être espérer en une justice divine, dont nul, hélas !, ne peut prétendre qu’il en entendra, encore moins n’en verra, les effets ? Car il faut espérer que Dieu, n’a pas déserté la place pour en trouver une autre plus à sa mesure, effrayé par ce qu’il voit des comportements de certains de ceux qui se prétendent ses clercs…
Car, même Dieu pourrait-être abattu à la lecture de ce que relate Walter Robinson de l’équipe «Spotlight» du Boston Globe: « Je me souviens d’un de ceux-ci, au sujet du père Geoghan qui a probablement fait 500 victimes. Quand il a finalement été forcé de quitter la prêtrise, le cardinal Law lui a écrit une lettre disant : « Cher Jack, nous sommes tous si reconnaissants pour ces formidables décennies que tu as consacrées au service du Seigneur. » (voir article «L'Eglise catholique doit enfin rendre des comptes» sur notre site). Pour l’heure, rien ne nous prouve que l’affaire Preynat – et toutes les autres du même type – ne s’achèveront pas de la même manière.
Pour finir sur une note plus optimiste, je suis rassuré des quelques questions autour de l’audition du cardinal Barbarin que se pose Bernard du Boullay, sur le site Boulevard Voltaire « fréquemment classé parmi les sites internet de l’extrême droite française » (dixit Wikipedia). Rassuré, car nous avons pu voir, à divers moments depuis le mois de décembre, dans des medias pouvant être qualifiés de la même manière, une mauvaise foi teintée du déni le plus pervers (ou l’inverse) à l’égard de l’attitude du « presque Saint Barbarin ». La conclusion du papier de M. Boullay, je dois le dire, me convient beaucoup mieux : « Dès lors, se posant cette question, et de par l’imprescriptibilité, au moins morale, des faits, Monseigneur Barbarin avait-t-il réellement le choix de ne pas les dénoncer ? Le temps efface-t-il la morale ? Etrange pensée cardinalice qui se réjouissait à tort que les faits fussent prescrits. Par la justice humaine. Quid de celle qui compte ».
Pendant ce temps, sur notre compte twitter (@LaParoleLiberee) nous continuons de nous interroger : « Pourquoi au lieu de payer à grands frais des stars avocates, l’Eglise n’est-elle pas partie civile aux côtés des victimes ? ».
Naïfs et utopistes, nous ?
Certainement : c’est ce qui nous permet de ne pas basculer irrémédiablement « du côté obscur », cet endroit où les consciences se délitent, où l’Humanité s’effacent en faveur du pouvoir, où les institutions écrasent l’Homme, où l’on est capable, en tant que haut dignitaire de l’Eglise, de se réjouir que « Grâce à Dieu ! » des faits de pédophilie commis par un prêtre puissent être prescrits…

_________________
Pierre FONTANARI
Administrateur du forum
avatar
Pierre FONTANARI
Admin

Messages : 392
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 46
Localisation : Le Beausset-en-Provence

Voir le profil de l'utilisateur http://laparoleliberee.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Bernard JAPIOT le Jeu 16 Juin - 17:53


Je tiens encore une fois de plus à vous remercier , vous portez les espoirs
d'adultes blessés et votre action poussera la hiérarchie de l'église catholique à instaurer un suivi de ses pasteurs.

Bien fraternellement !

Bernard JAPIOT

Messages : 7
Date d'inscription : 17/03/2016
Age : 69
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Jean-Pierre MARTIN-VALLAS le Jeu 16 Juin - 17:59

merci
continuez

Jean-Pierre MARTIN-VALLAS

Messages : 16
Date d'inscription : 29/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

il y a les moulins et puis...

Message par Pierre-François Farigoule le Jeu 16 Juin - 19:08

Merci pour le boulot que vous faites dans votre association. On se sent moins seul avec la prescription...
Une remarque (à débattre????) : je pense qu'il ne faut pas trop vite jeter l'article de La Croix (que je n'ai pas lu... et donc je peux avoir mal compris vos propos). Je pose seulement une question : Est-ce que ce n'est pas justement parce que les prêtres (et pasteurs) sont idolâtrés que, enfants, parents, et autres n'ont pas osé parlé ou n'ont pas voulu entendre la parole des enfants ?
Personnellement c'est aujourd'hui seulement que je commence à prendre une réelle distance avec l'autorité de mon Église... et même avec toute autorité... et c'est pas simple!

Pierre-François Farigoule

Messages : 6
Date d'inscription : 21/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Jonquille le Jeu 16 Juin - 20:16

Les prêtres non concernés par cette affaire effectivement ne se portent pas partie civile.
Par ailleurs pas évident pour eux de parler de la chasteté, de la sublimation des pulsions, c'est trop intime. Et puis la sexualité reste tabou.
La parole se libère pour les victimes seulement.
Comment un prêtre peut se sentir à l'aise de parler de ça? Alors qu'il a refoulé théoriquement ce type de relations interdites à cause de l'engagement dans le célibat.
Un adulte est une personne qui ne regrette pas d'avoir des décisions et qui en assume les conséquences quoi qu'il arrive.
L'Eglise par certains de ses messagers du Christ fonctionne comme une machine de guerre qui détruit nos enfants.
Pitié Seigneur car ils ont péché gravement mais et nuisent durablement à la construction de nos chers petits. DESTRUCTURANT!!! POUR LES DEMOLISSEURS : Que Justice soit faite.

Jonquille

Messages : 10
Date d'inscription : 16/03/2016
Localisation : SEINE ET MARNE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Pascal 55 le Jeu 16 Juin - 23:23

Merci et bravo pour cette nouvelle chronique, prouvant s'il en était besoin, que l'équipe de La Parole Libérée, ne chôme pas.
Merci pour l'outil Match ou ORCA ;-) sur lequel je me suis immédiatement inscrit dans l'espoir de trouver, hélas, un co-abusé afin de ne pas rester seul dans mes interrogations.
Espérons encore et toujours que la justice trace sa route en faisant sortir les loups du bois (prédateurs et [ir]responsables de l'institution catholique) et en nous libérant, autant que faire se peut, de notre douloureux carcan de victime.

En toute amitié.


Dernière édition par Pascal 55 le Sam 18 Juin - 15:52, édité 1 fois
avatar
Pascal 55

Messages : 52
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : 55200

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par ml le Ven 17 Juin - 2:12

Bravo pour ce travail de synthèse

ml

Messages : 6
Date d'inscription : 30/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Pierre FONTANARI le Ven 17 Juin - 9:15

Merci à tous pour ces premiers retours encourageants!

Pour répondre à Pierre-François au sujet de l'article de La Croix, mon propos n'est pas de nier "le poids" des prêtres, ni le rôle que cela peut malheureusement jouer dans le cas d'abus (l'affaire Preynat en est un exemple parfait).
Je voulais juste dire que je crois que notre société a besoin de figures tutélaires, de modèles, de repères qui peuvent-être des politiques, des enseignants et pourquoi pas des prêtres.
Mettre sa confiance dans quelqu'un d'irréprochable, qui plus est vecteur de principes moraux cela ne peut pas faire de mal.
Mais - et ce tous autant qu'ils sont - dès lors le modèle s'avère un leurre, la confiance est écornée voire perdue.
Et on perd - l'un au moins de - ses "repères".
C'est ceci que je trouve dommage.
Toutes proportions gardée c'est un peu comme lorsqu'un parent trompe la confiance d'un enfant...

_________________
Pierre FONTANARI
Administrateur du forum
avatar
Pierre FONTANARI
Admin

Messages : 392
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 46
Localisation : Le Beausset-en-Provence

Voir le profil de l'utilisateur http://laparoleliberee.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Isabelle GINON le Ven 17 Juin - 16:04

Bravo, continuez, merci pour ... tout le monde !

Isabelle GINON

Messages : 2
Date d'inscription : 05/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Jonquille le Ven 17 Juin - 19:48

La religion catholique nous donne des modèles spirituels  de pureté:  Dieu le Père , la Vierge Marie.
Les ''référents'' du monde ne sont pas irréprochables car incarnés.
L'esprit du mal existe , l'Esprit Saint  par déduction existe.
La perte de repères induites par ces affaires de pédophilie, de pédérastie entraîne un effondrement oh combien douloureux
Dans ce début du  vingt et unième siècle beaucoup de choses sont ébranlées.
Etant victime collatérale dans une affaire de scoutisme il ya 16 ans, je me pose cette question avec cette perte de confiance dans les prêtres qui n'y connaissent rien au ressenti des êtres .
Maintenant le repère   spirituel qui me reste  c'est la lecture des Evangiles. Je  ne peux plus me référer aux prêtres.
Il me semble que la religion protestante dans sa pratique est plus proche de la condition humaine, sans ignorer qu'il ya aussi des brebis galeuses.
L'écoute de l'autre est garantie par des professionnels formés!!!
L'idéalisation chute pour faire place à la réalité de la vie des personnes qui s'assument et s'épanouissent dans la différenciation, le respect.

Jonquille

Messages : 10
Date d'inscription : 16/03/2016
Localisation : SEINE ET MARNE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

CONTINUEZ

Message par Reine le Sam 18 Juin - 8:51

Bonne idée que ces chroniques Pierre - On est tenus au courant - gardez le courage qui vous anime tous malgré les propos de certains et les lettres farfelues - la vérité va triompher avec de la patience
On est derrière vous

Reine

Messages : 33
Date d'inscription : 15/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par frimousse45 le Sam 18 Juin - 13:32

perdre ses illusions est un gain de liberté!  cela me parait tout à fait infantile ce besoin de confiance aveugle... vis à vis des prêtres comme de n'importe qui ,la confiance se construit, s'éprouve , se vérifie.
Et rien à voir avec la "pureté"!
la revue de presse est utile, intéressante et mériterait peut être un peu plus de concision .
je voulais relever dans l'article de La Croix sur le diocèse de Paris cette curieuse phrase,incompréhensible pour moi :<< un dispositif d'accueil et d'écoute>> pour les victimes "potentielles" et leur famille !!! ils veulent dire "présumées ", j'imagine!!! et aussi: les victimes pourront être accompagnées "confidentiellement" par une psy, c'est assez énorme non ? !!!http://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_rolleyes.gif
allez bon courage et merci

frimousse45

Messages : 1
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Jonquille le Sam 18 Juin - 14:40

J'apprécie les remarques de frimousse 45. Je me sens moins seule dans mon positionnement. MERCI.

Jonquille

Messages : 10
Date d'inscription : 16/03/2016
Localisation : SEINE ET MARNE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Pierre DIDIER le Sam 18 Juin - 17:41

Un ami d'une soixantaine d'année m'a réçement confié avoir été victime d'un prêtre qu'il "servait" lorsqu'il était enfant, l'affaire a été réglée par une visite de l'archevêque à ses parents, il a finit par pardonner à ses parents de n'avoir pas jugé necéssaire d'agir pour lui mais son agresseur il lui en veut toujours.
avatar
Pierre DIDIER

Messages : 7
Date d'inscription : 04/04/2016
Age : 45
Localisation : alpes maritimes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Jean-Pierre MARTIN-VALLAS le Sam 18 Juin - 18:34

à pierre didier
en ce cas, il faut qu'il parle et témoigne, s'il veut un jour se libérer, et éventuellement pouvoir faire la paix

Jean-Pierre MARTIN-VALLAS

Messages : 16
Date d'inscription : 29/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Pascal 55 le Sam 18 Juin - 19:08

Pierre DIDIER a écrit:Un ami d'une soixantaine d'année m'a récemment confié avoir été victime d'un prêtre qu'il "servait" lorsqu'il était enfant, l'affaire a été réglée par une visite de l'archevêque à ses parents, il a finit par pardonner à ses parents de n'avoir pas jugé nécessaire d'agir pour lui mais son agresseur il lui en veut toujours.


Nous ne pouvons que lui conseiller de s'inscrire sur le Forum, mais également sur http://www.laparoleliberee.fr/match/ ça ne peut que lui être bénéfique...

Bon courage à touTEs et votre ami en particulier.
avatar
Pascal 55

Messages : 52
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : 55200

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par jeanmartin le Dim 19 Juin - 13:44

Pierre-François Farigoule a écrit:c'est aujourd'hui seulement que je commence à prendre une réelle distance avec l'autorité de mon Église... et même avec toute autorité...

Bravo !

jeanmartin

Messages : 6
Date d'inscription : 22/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par jeanmartin le Dim 19 Juin - 13:46

Pascal 55 a écrit:Merci pour l'outil Match ou ORCA ;-)

Qu'est-ce qu'ORCA svp ? Merci.

jeanmartin

Messages : 6
Date d'inscription : 22/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par jeanmartin le Dim 19 Juin - 13:49

Pierre FONTANARI a écrit:Toutes proportions gardée c'est un peu comme lorsqu'un parent trompe la confiance d'un enfant...

Cela commence par http://www.oveo.org/le-mensonge-du-pere-noel/ (une fête payenne, donc je ne comprends pas que les chrétien.ne.s ajoutent ce mensonge aux croyances).

On peut aussi lire http://www.alice-miller.com/

jeanmartin

Messages : 6
Date d'inscription : 22/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Jonquille le Dim 19 Juin - 14:20

Mesdames, Messieurs,
Combien la souffrance exprimée ici laisse entendre une souffrance interne insupportable étouffée qui enfin s'écrit! S'écrie!!!! Se criera t-elle un jour à travers des manif? Et qui va l'entendre? Que va -t-on en faire? Remaniement de certains fondements dans notre humanité ?
Qu'est- ce qui prendra place à l'illusion de ces croyances pas adaptées à notre condition d'être humain, à l'illumination, le modèle trompeur DE NOS MESSAGERS en quelque sorte?
Ce sont des questions que je me pose car toute ma vie a été en référence à la Foi, aux messagers du Christ Et maintenant: BOUM! Désillusion Ok et après c'est l'aventure avec quels repères: sans doute le bon sens du quotidien, se nourrir de certains écrits comme Mère Térésa ?
Qui peut m'en dire quelque chose?

Jonquille

Messages : 10
Date d'inscription : 16/03/2016
Localisation : SEINE ET MARNE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Pascal 55 le Dim 19 Juin - 16:15

jeanmartin a écrit:
Pascal 55 a écrit:Merci pour l'outil Match ou ORCA ;-)

Qu'est-ce qu'ORCA svp ? Merci.


Orca est cité par Pierre dans la chronique ci-dessus comme une autre définition 'personnelle' de MATCH.
Orca, nom latin de l'orque ou épaulard, la baleine tueuse (killer whale en anglais) qui poursuit les prédateurs de ses congénères pour leur faire "rendre justice"... CQFD
Je préfère JUSTICE à HAINE évidemment, afin d'apaiser la colère qui parfois nous submerge !
Bonne continuation
avatar
Pascal 55

Messages : 52
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : 55200

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Pierre FONTANARI le Dim 19 Juin - 17:11

Rien à ajouter: c'est parfait Pascal 55!
ORCA pouvant-être l'acronyme de Outil de Recherche de Co-Abusés!

_________________
Pierre FONTANARI
Administrateur du forum
avatar
Pierre FONTANARI
Admin

Messages : 392
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 46
Localisation : Le Beausset-en-Provence

Voir le profil de l'utilisateur http://laparoleliberee.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Jonquille le Dim 26 Juin - 19:13

J'ai lu avec un brin de soulagement ce qu'a écrit Join Lambert. Je crois comprendre qu'il y a une issue aux blessures. De plus il existe un Master: super!!
Comment se fait -il que les prêtres qui ont sali au moins avec leurs mains les enfants n'ont pas intériorisé la dimension psycho spirituelle? Que s'est -il passé d'aussi monstrueux dans leur corps et dans leur âme?
Je suis intéressée par cette approche. Si ça pouvait aider les personnes.

Jonquille

Messages : 10
Date d'inscription : 16/03/2016
Localisation : SEINE ET MARNE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Marie-Odile SMIT le Mar 28 Juin - 9:32

"perdre ses illusions est un gain de liberté! cela me parait tout à fait infantile ce besoin de confiance aveugle... vis à vis des prêtres comme de n'importe qui ,la confiance se construit, s'éprouve , se vérifie."
Suite aux commentaires de frimousse et jonquille je vous livre mes impressions sur ce qu'il se passe actuellement autour de l'église : Comme frimousse je trouve que cette confiance naïve et aveugle correspond à un passage nécessaire dans l'enfance mais ne correspond pas à un état adulte. Peut être, pour essayer de positiver, faut il voir ce qui se passe dans l'église actuellement comme une invitation à grandir pour soi même et pour l'humanité. Si chaque adulte se comporte en adule responsable et bienveillant, pas besoin de cette confiance aveugle en quelqu'un qui serait supposé mieux savoir que nous ce qui est bien et ce qui est mal !
C'est une responsabilité et c'est une chance. Libre et responsable.
Peut être se rapproche-t-on avec ce concept de la notion d'éveil des bouddhistes .... ? ce que j'appelle moi état "d'adulte".
avatar
Marie-Odile SMIT

Messages : 2
Date d'inscription : 17/03/2016
Localisation : L'Isle d'Abeau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Olivier le Sam 2 Juil - 10:44

Merci Pierre, bien tardivement pour cette longue synthèse.
Je me permets de relever l'erreur au sujet de la connaissance de le "fragilité" de Preynat qui aurait été connu en 1978 ...
Dans une interview sur BFMTV  ("Preynat un homme qui n'a jamais menti"), son avocat Me  Doyez dit clairement que Preynat a suivi "dans sa jeunesse" au séminaire une thérapie pour cause de pédophilie sans effets de son propre aveux.
il a donc été ordonné (juin 1970) prêtre et placé pendant 20 ans en toute connaissance de cause par les autorités du diocèse au contact directe de centaines d'enfants au GSL; chose d'ailleurs reconnu par Preynat et relayé dans l'interview !
Cette interview qui est une charge lourde contre les autorités diocésaines de toutes les époques (et donc à décharge de Preynat !) mériterait une étude et une transcription soigneuse !
Il est intéressant de noter le changement de discours de l'avocat depuis quelques temps qui désormais ménage voir même défend le Cdl B.  ... au fait qui paye les factures ???
Reste que les journalistes n'ont accès qu'à une partie de la vérité ... cette dernière est si terrifiante que j'ai peur qu'elle ne sorte jamais totalement au grand jour ...
Bon courage à tous et merci de tout coeur à tous ceux qui nous aident à nous libérer .... quel labeur !

Olivier

Messages : 1
Date d'inscription : 11/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique de la semaine du 3 au 12 juin 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum