Le forum de La Parole Libérée
Connectez-vous afin de libérer votre parole!
Le Deal du moment : -57%
Batterie externe à induction Samsung avec ...
Voir le deal
14.99 €

Témoignage de "Jean-Pierre"

Aller en bas

Jean - Témoignage de "Jean-Pierre" Empty Témoignage de "Jean-Pierre"

Message par Pierre FONTANARI le Lun 9 Mai - 11:02

Merci à vous et un grand bravo. Un immense bravo pour ce que vous faites.

Voilà, j'ai 75 ans, voilà ce que j'ai écrit, il y a longtemps maintenant, pour tenter de me "guérir" ... mais en vain.

C'était presque le fin du printemps, pas tout à fait encore l'été. Je portais une culotte courte. Les volets mi-clos donnaient à la pièce une apparence de fraîcheur que l'on ne trouvait déjà plus au dehors, et l'assombrissaient en même temps dans une sorte d'intimité tranquille, loin des rumeurs de la ville, et plus près, de celles venues de la cour de récréation. Les cigales n'avaient pas encore fait entendre leur bruit aigre et monotone.
Il y avait un bureau au centre de la pièce et, face au bureau, une bibliothèque. Sur le bureau il n'y avait rien, seulement un cahier d'écolier couvert d'une écriture serrée. Je sus quelques années plus tard que ce cahier contenait les éléments d'une thèse de philosophie sur un certain Paillard.
Derrière le bureau se tenait Pierre devant son cahier d'écolier. Il me fit signe d'approcher, me prit par la taille et m'attira près de lui. C'est comme çà que j'ai vu son cahier. Je trouvais qu'il avait une belle écriture, Pierre, bien ordonnée, bien propre, bien posée sur le cahier.
Il me caressa les jambes, puis les cuisses. Sa main était grande et douce, fine, diaphane. Il me posait beaucoup de questions, sur le séminaire, les études, mon avenir, mes parents, comme s'il eût voulu me faire oublier cette main, celle même qui, quelques instants plutôt, avait écrit sur le cahier, qui ne cessait de me tripoter.
Premières voluptés, mystérieuses, pudiques, Cachées, Inoubliables. Alors qu'il me questionnait et me touchait, il se fit un profond silence autour et entre-nous. Ce n'était pas un silence ordinaire. C'était un silence que je n'avais jamais entendu, anormal, terrible, dérisoire, de ceux que l'on n'oublie jamais. C'était le silence de l'acceptation, de l'abandon, de la connivence, de la lâcheté, de la peur, du refus, de l'orgueil, de la honte.
Ces instants sont passés comme l'ombre. Je les ai gardé au secret pensant les rejeter dans l'oubli. Et la vérité, toujours dangereuse, a sombré dans la nuit de la folie.
Au-delà de ce silence matois, il y avait la vie, là, a portée de voix. La vie qui résonnait sous le cloître et dans la cour de récréation, faite des bruits du dehors, si proches, que mes oreilles discernaient à peine.
Ma bouche avait ravalé sa salive. Mon corps était soumis à la main de Pierre, qui passait d'une cuisse à l'autre, remontait jusqu'à la taille, au creux des reins, s'égarait soudain puis se retirait aussitôt.
Qui pouvait entendre ce plaisir avorté, violé, volé ? Qui pouvait voir la rougeur née, là, au point si vulnérable et si délicat du pubis ? Pierre, le beau Pierre, dans sa soutane noire, fut le premier adulte à avoir effleuré mon corps à l'endroit où çà donne du plaisir, gâté pour toujours.
Depuis, j'ai essayé de le tuer, Pierre, pour ne plus respirer sa douce odeur enfermée dans sa soutane noire. Si j'avais été plus grand je crois que je l'aurais assassiné, proprement, dans son bureau bien ordonné, sur le cahier d'écolier, le brouillon de thèse sur le philosophe Paillard. Mais je n'étais qu'un môme, sage, docile, fragile.
Je suis sorti respirer un parfum, un quelqu'un. Et ça la fait rire, Pierre. Il est revenu à la charge, vicieux et silencieux pour pleurer sur ma peau des larmes d'orties. Je me suis laissé faire, encore. Je me suis laissé déchiré. On s'occupait de moi.

_________________
Pierre FONTANARI
Administrateur du forum
Pierre FONTANARI
Pierre FONTANARI
Admin

Messages : 511
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 49
Localisation : Le Beausset-en-Provence

https://laparoleliberee.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum