Le forum de La Parole Libérée
Connectez-vous afin de libérer votre parole!
Le forum de La Parole Libérée
Connectez-vous afin de libérer votre parole!
Le Deal du moment : -50%
-50% Nike Jordan Air 200E
Voir le deal
67.47 €
Le Deal du moment :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

Pédophilie dans l'église

Aller en bas

Pédophilie dans l'église Empty Pédophilie dans l'église

Message par tempête psy Mar 2 Avr - 13:29

Bonjour
J'ai déjà posté sur ce site le témoignage rédigé par un évêque de Paris qui m'avait reçu pour m'écouter et dont le secrétaire avait fait un compte-rendu.
Comme tous les témoignages, la première partie de ma vie a été très dure pour moi, en partie et principalement à cause des maltraitances de prêtres souffrant de perversion.
à 45 ans, j'ai repris mes études et d'expert comptable je suis devenu psychologue clinicien et j'aide entre autre les personnes ayant connu des maltraitances dans l'enfance. Il s'est agi de ma forme de résilience.
Il existe une dimension complètement ignorée aujourd'hui par l’Église : la transmission de la perversion. J'ai vu la complète incompréhension de l'évêque qui m'a écouté à ce sujet :
On sait maintenant que souvent un être devient pervers car il a connu la même perversion dans son enfance.
Le prêtre qui m'a violé à plusieurs reprise me le disait : il avait été lui même victime d'un prêtre pédophile dans son enfance. Moi je sentais qu'il était aussi victime.
Quand on rencontre enfant un pervers, il y a deux façons de réagir : on s'identifie à la victime (ce que j'ai fait) ou l'on s'identifie au bourreau (ce qu'avait fait le prêtre qui m'a agressé), c'était le cas de mon agresseur. Il faut relire les livres sur la perversion narcissique de Paul Claude Racamier (psychiatre et psychanalyste à l'Hôpital de Besançon) et notamment "Le Génie des Origines".
Il est plus facile de sortir de la position de victime (dans mon cas, je cumule environ 30 ans de psychothérapies diverses dont des années de psychanalyse) que de celle du bourreau (les enseignements de Constellations familiales nous le montrent).
Donc ce sont des générations de prêtres ou de civils qui ont été abusés et qui sont devenus abuseurs (heureusement pas tous). C'est quelque chose à considérer plutôt que de dire que c'est Satan. Moi ce n'est pas Satan qui m'a violé et à l'âge où cela m'est arrivé (7 ans) je pense que j'ai droit aussi à la présomption d'innocence !
Cordialement

tempête psy

Messages : 1
Date d'inscription : 11/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum