Le forum de La Parole Libérée
Connectez-vous afin de libérer votre parole!
Le forum de La Parole Libérée
Connectez-vous afin de libérer votre parole!

...Parlez!

+2
Nadia
cigale38140
6 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

...Parlez! Empty ...Parlez!

Message par Nadia Sam 4 Mai - 16:42

il y a 40 ans j ai fais une enorme betise .pourquoi ? aucune reponse peut etre une pulsion malsaine .a l epoque j avais des problemes de couple je regrette sincerement et je te demande pardon pour le mal que je t ais fais

Voilà la réponse reçue il y a 2 heures de l’homme qui a abusé de moi il y a 40 ans.
Je m’appelle Nadia, j’ai 47 ans. Il y a 40 ans, je suis allée passer 2 jours chez des amis de mes parents, et ai subi des attouchements, ou un viol je ne sais plus, de la part de cet homme, JL, dans le lit parental.
Je n’ai rien dit jusqu’à ma première grossesse, où tout est remonté, puis ai mis un couvercle dessous, doutant de ma mémoire et ayant peur des répercussions pour ma famille et la leur si jamais je parlais.
Comme chacun d’entre vous qui avez témoigné sur ce forum, j’ai composé avec les désordres physiques et moraux parfois très invalidants inhérents à cette agression, mais j’ai eu l’immense chance de faire toujours les bonnes rencontres, de fonder une famille, même si je me suis toujours sentie « à part ».
Je suis allée voir Grace à Dieu dans mon village, il y a un peu plus d’un mois, et ai été bouleversée par le film et les échanges qui ont suivi. Accompagnée par des personnes qui se reconnaitront s’ils lisent ce témoignage (merci merci merci infiniment à vous) j’ai décidé de libérer ma parole, pour arrêter ce mal d’être sans raison apparente  qui devenait de plus en plus handicapant, pour mes enfants. J’ai bien fait, mes filles viennent de me confier qu’au cours de leurs thérapies chez une psychologue, il leur avait été dit que quelqu’un dans leur famille avait été forcement abusé.
Toujours accompagnée (merci D…) même si je si prescrite (quelle ineptie cette prescription !!!) j’ai aussi écrit une lettre au procureur de la république et l’ai postée hier matin. Dans la foulée, j’ai contacté le fils de JL car je préférais, si le proc donnait une suite à ma lettre, qu’il soit averti de façon plus « douce ». J’avais des suspicions aussi sur le fait qu’il avait pu ainsi que sa sœur avoir été abusé par son père. Ce qui n’est pas le cas pour le fils en tout cas.
J’ai déclenché un véritable tsunami auprès du fils et de sa maman, en en vivant un aussi en réalisant la portée de ce que j’avais fait, avec toujours en arrière-pensée comme depuis 25 ans : et si je m’étais trompée ? J’ai donc écrit à mon agresseur ce matin, avant qu’ils ne le fassent, et ai reçu la réponse que j’attendais, confirmant que ma mémoire ne m’avait pas fait défaut. Je n’en demande pas plus, pour moi en tout cas.
Si je décide d’écrire, au sein de cette association qui m’a tant apportée depuis un mois, c’est pour dire à ceux qui n’osent pas encore : PARLEZ, PARLEZ ! C’est très violent, on ne maitrise pas les conséquences, les effets collatéraux que ça peut avoir. C’est très fragilisant, en tout cas je l’ai vécu comme ça. Mais la vie devient plus juste, et même si je ne sais pas de quoi sera fait demain, ce sera forcément plus lumineux.
Bien à vous tous
Nadia
Nadia
Nadia

Messages : 50
Date d'inscription : 26/03/2019
Age : 50
Localisation : Vaugneray

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par cigale38140 Dim 5 Mai - 11:59

vous êtes courageuse Nad , car vous avez envoyé un message à votre agresseur , en prenant le risque d'avoir une réponse erronée, ou pas de réponse ! .Sa réponse va vous permettre de  constituer   votre" puzzle" et ainsi , avancer et vous  surtout ,vous consolider .
oui le délai de prescription est une ineptie , car les victimes prennent souvent perpète , leur combat pour garder la tête haute , et sur les épaules, ne peut pas être mesurer , tellement il est incroyable de douleurs de combats etc...souvent invisibles ..
oui , il faut parler ,parler .. avec des personnes de confiance . Et je pense que sur certains points , on peut se comprendre uniquement entres victimes . ici nous pouvons le faire . Merci encore LPL
cigale38140
cigale38140

Messages : 69
Date d'inscription : 28/03/2018
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Jean-Luc HERY Lun 20 Mai - 14:47

Merci Nadia
Comme tu le dis souvent on hésite à parler car on a peur des conséquences. Parler c'est se jeter dans l'inconnu, ou du haut d'un avion. Alors il y a parfois des turbulences d'air un peu inconfortable, mais au final on se rend compte que l'on peut très bien voler et que ça valait le coup de se jeter de l'avion dans le vide. Et on rejoint d'autres parachutistes intrépides ... mais heureux de l'être Surprised)
Très content pour toi que ton agresseur ait avoué. Peut-être, s'il est dans une vraie démarche de réparation auprès de toi, pourra-t-il te dire jusqu'où son agression est allé ... ?
Jean-Luc HERY
Jean-Luc HERY

Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 51
Localisation : Sartrouville

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par qubik Lun 20 Mai - 19:09

Bonjour Nadia,
Et merci pour ton courage et ton témoignage.

J'espère que cette réponse puisse t'aider à retrouver la vérité, et surtout un peu de cette paix intérieure qu'on t'a brisé. Ce n'est pas donné à tout le monde. Il y en a qui y crèvent avant d'en avoir conscience, de dénoncer ou de lire l’hypothétique lettre de leur agresseur. Donc grâce à ta détermination tu a fait un grand pas, et je te félicite de tout cœur.
qubik
qubik

Messages : 31
Date d'inscription : 11/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Nadia Mar 21 Mai - 16:25

Je suis restée silencieuse depuis mon témoignage, mais suis presque quotidiennement allée sur le site de LPL, pour garder le lien, qui m’est important, et répondre parfois, par empathie avec vous tous.
J’ai lu attentivement vos réponses et je vous en remercie ! Ça me fait chaud au cœur…
Didier et Pierre Emmanuel, je vous ai longuement répondu, vous savez l’importance que vous avez eue pour moi dans ma démarche et je vous embrasse très  chaleureusement.
Cigale, nous avons quelquefois échangé par message privé, et je pense souvent à la réponse que vous avez faite  à propos de mon témoignage, notamment quand vous avez évoqué le fait que la réponse que j’aurais pu avoir de mon agresseur aurait pu ne pas être un aveu…Je me souviens très bien dans quel état j’étais quand j’ai appelé son fils et quand je lui ai écrit, à lui….sensation d’être en haut d’une falaise et d’être obligée de sauter…(pas facile pour moi qui ai  le vertige depuis que mes souvenirs sont remontés il y a 25 ans..). Effectivement il aurait pu ne pas répondre voire pire nier. J’ai eu beaucoup de chance, je sais combien la violence est grande quand les violences qu’on a subies ne sont pas reconnues, que la blessure se ré ouvre à vif…..Mais j‘étais au pied du mur, vraiment poussée par l’urgence d’agir pour qu’une bonne fois pour toute j’arrête de naviguer entre cette ambivalence délétère : « je sais ce qu’il m’a fait »  et en même temps « ça me semble tellement irréel que je ne vais pas faire  de vagues, je vais ranger c bien propre et  faire avec, comme d’hab ».
Jean-Luc, bravo pour ton petit film, je trouve qu’il est bien plus facile de se cacher derrière ses mots, derrière son écran, que face à une caméra comme tu l‘as fait ! Chapeau ! Je partage avec toi beaucoup de choses que tu as dites, et on a aussi en commun comme beaucoup je pense cette sensation de grand vide face l’inconnu même si on n’a pas les mêmes références…toi  l‘avion et ses parachutistes,  et moi la falaise (avec je ne sais pas trop ce qui m’attend en bas hormis un immense soulagement d’être enfin dans la vérité.)
Quant à son éventuelle démarche de réparation elle lui appartient, il en fait ce qu’il veut, même si j’ai encore beaucoup de questions je ne lui ferai pas le plaisir de lui demander quoi que ce soit. Ses excuses et son éventuelle culpabilité il peut se les mettre ou je pense….je suis bien trop triste et en colère pour tendre l’autre joue (pas très chrétien tout ça OMG !).
Bravo et merci aussi à toi Qubik, j’ai été très émue de ton témoignage que j’ai relu plusieurs fois. Quel chemin de vie ! Effectivement, si nous témoignons c’est parce que notre détermination comme tu dis, notre de force vie est plus forte…Mais je me pose bien la question de l’après….(Re)touve  t-on la paix intérieure ? Ce qui est sur c’est que, plus que d’autres, je pense, nous sommes « armés », « outillés » pour faire face et nous dépatouiller, chacun avec les outils qui nous correspondent. Mais bon, ça serait bien aussi des fois un coup de baguette magique et zou ! « On dira que ça fera comme dans une vraie enfance où tout est magique et  où on est pas obligés de subir des trucs d’adulte déguelasses ».
Plein de chaleur à vous, je vous embrasse
Nadia
Nadia
Nadia

Messages : 50
Date d'inscription : 26/03/2019
Age : 50
Localisation : Vaugneray

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par cigale38140 Mar 21 Mai - 23:26

Vous étiez à la cîme de la falaise, mais vous n avez pas sauter dans le vide !  Vous êtes restée droite , solide et digne .Vous êtes plus forte maintenant . Il n existe pas de baguette magique , hop , et tout s'en va ! Oui Je pense que la paix intérieure peut venir , mais il faut bcp de convictions, de travail  , de courage, de force personnelle, et de soutien    extérieur . Soyez fière de vous . Continuez de Parler , d'écrire , d aimer, danser , chanter ect... de rêver.. .Ici nous avons une écoute .   Quel soutien précieux ! .Merci Nadia . Merci à vous tous
cigale38140
cigale38140

Messages : 69
Date d'inscription : 28/03/2018
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par qubik Mer 22 Mai - 0:19

Merci cigale, j'aime bien ton image de "cime de la falaise". Moi j'ai parlé de bord du gouffre, qui m’aspire depuis toujours vers ses tréfonds sans jamais me faire tomber.
E merci à toi Nadia, et à ton courage de témoigner, à ta belle parole.
Personnellement, et pour vous expliquer où j'en suis, je ne pas perdu ce courage qui est aussi le votre, j'ai seulement du mal à trouver un autre relais, à trouver un chemin qui me permettrait d’évoluer loin du gouffre. Et j'ai alors parfois la sensation effrayante que le gouffre se soit emparé de moi. Même si ce n'est pas le cas.
qubik
qubik

Messages : 31
Date d'inscription : 11/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par cigale38140 Mer 22 Mai - 7:57

Je partage un peu votre sensation qubik , Le gouffre, la falaise pour Nadia, ou d autres images comme celles  ci. Ces agressions nous fracassent en mille morceaux , à l'intérieur , et je pense que c est cela, ces sensations . Nous restons longtemps fracassés .! C 'est pour cela qu une ou plusieurs thérapie sont nécessaires. , ainsi que bcp de supports personnels vers lesquels il faut se tourner dans des moments comme ceux là. Musique, sport, art , ect...Et bien sur , il faut en parler comme vous le faîte . Ne pas garder cela pour soi . Maintenant vous n êtes plus seuls . Bien avec vous Nadia, quibij et ttes les victimes
cigale38140
cigale38140

Messages : 69
Date d'inscription : 28/03/2018
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Jean-Luc HERY Mer 22 Mai - 9:42

Il y a la falaise du haut de laquelle on va se jeter dans le vide pour enfin parler (ou continuer à parler). Cette expérience est positive. On apprend que parler/voler est source d'équilibre.
Et il y a le gouffre sombre, creusé par l'acide que nous a injecté notre agresseur. Celui-là il faut le combler. Ca commence par l'explorer pour en connaitre les recoins. Pour savoir pourquoi il a été possible qu'il se creuse. Pour ma part une éducation familiale dans laquelle la sexualité était un tabou, et même pire n'existait pas. Le sentiment insuflé par la religion que le sexe est un péché. Des parents aimants mais incapables de le dire ou d'avoir des gestes tendres. Sur ce substrat Perceveau est venu creuser son gouffre avec sa manipulation dégueulasse : il m'offrait de la "tendresse" en échange d'une pipe ou autre !!
Je crois que lorsqu'on a exploré ce gouffre, compris pourquoi il a pu se creuser alors on peut le remblayer. Je ne sais pas si j'ai fini d'explorer ce gouffre, et si j'ai commencé à le remblayer. Ce que je sais c'est qu'on ne peut pas l'explorer seul. Ma psy d'abord pour le côté "technique" de l'exploration, mon frère et sa femme pour le soutien moral, et d'autres personnes ... . Il y a eu des moments terrifiants où j'avais l'impression de perdre les pédales, où l'envie d'en finir me prenait aux tripes, où le gouffre semblait sans fond et sans fin. Mais avec l'aide de ces personnes j'ai surmonté ces "décrochages". C'est tout ce que je vous souhaite, qubik Smile
Jean-Luc HERY
Jean-Luc HERY

Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 51
Localisation : Sartrouville

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par qubik Mer 22 Mai - 23:22

J'aime bien m'exprimer par images et j'approuve vos belles images.
Elles me font penser à un mes cauchemars récurrents d'enfance, un en particulier, où je me faisais aspirer la nuit noire dans un petit couloir de l'appartement, et je me réveillais ensuite avec les draps mouillés de pisse et le front en sueur. C'est bien à ce gouffre là que je pense, qui comme un vertige semble t'aspirer vers un fond sans fin, même quand tu est solidement ancré au sol.
Ma drogue et mes excès ressemblent beaucoup à ce cauchemar, à ce précipice qui t'aspire sans jamais te happer, et te donne ces frissons de plaisir quasi masochistes. Et quand dans ce mouvement cyclique tu goûte à l'héroïne tu es finalement cuit, car c'est la drogue idéale. Celle qui te permets d'être vivant tout en te laissant mourir, comme si tu assumais un anesthésiant sélectif capable de zombifier seulement ce qui te fait souffrir, c'est une semi-vie consciente. Et il y a rien de mieux pour celui qui souffre. Ce n'est pas un hasard si statistiquement, parmi les toxicomanes, les victimes d'abus sont surreprésentées.

Quant à ma famille Jean-Luc, d'un catholicisme plus conformiste que sincère, et consommée dans une guerre entre mon père et mon grand-père maternel (qui vivait sous le même toit, ainsi que ma grande tante). Guerre dont je faisais les frais, en voulant chacun me punir à sa manière d'être un enfant et de vouloir exister, car j'existais oui, malgré eux et malgré tout. Donc que des insultes et un rabaissement systématique, quoi que je fasse ou que je dise, assortis du corollaire éducatif "standard" de l'époque, soit quelques gifles et coups de ceinture, sans oublier l'enferment au noir pendant une bonne heure dans une minuscule pièce à balais. Mon père se faisait un plaisir à dévisser l'ampoule, pendant que mon grand-père lui disait qu'il était "trop tendre" avec la "mauvaise graine", car il avait lui aussi ses petits plaisir à lui. Lui qui m'appelait le "mollusque" parce que j'osais m’allonger par terre pour dessiner mes super-héros, dans un couloir, car je n'avais droit à aucun espace, plaqué dans sa chambre où j'allais dormir, pendant que ma sœur dormait avec la grande tante, en plus atteinte d’Alzheimer. Quant à ma mère, elle était trop occupée à travailler, à laver le linge et à penser à ses vieux. Mais au moins elle me nourrissait et j'étais propre. Elle essayait parfois de me défendre en s'interposant, mais c'était peine perdue. Elle n'était pas fragile au contraire, et elle m'aimait, mais la violence ambiante était telle qu'elle la dépassait. Mon père est mort par surprise quand j'avais 19 ans, il a suffoqué en me regardant dans les yeux et je n'ai pas versé une larme.

Le curé n'a fait que profiter de mon besoin d'amour au delà du raisonnable. Et il avait ses méthodes d'étude ce chantre de la "morale". Dans l'oratoire il nous demandait de lui raconter des blagues grivoises, que nous récitions avec nos mots enfantins sans y comprendre grande chose, même si on saisissait qu'on touchait aux interdits des adultes. Lui il en rigolait et nous pinçait les zizis à travers nos shorts, en blaguant amusé et en nous donnant des petites tapes sur les fesses. Il a du vite comprendre que je me laissais faire, car j'étais déjà traumatisé par mes adultes qui m'utilisant dans leur bataille comme leur cher à canons. Il n'avait qu'à creuser ce sillon familial avant de creuser celui de mes fesses.
Le jour où il m'a agressé il me parlait de Dieu dans un confessionnel, ce bon Dieu que dans ma petite tête de 9 ans commençait déjà à ressembler au Père Noël des marchés, avec sa fausse barbe en coton. C'est là qu'il a commencé par son baiser dégueulasse... sur ce joli morceau frais de cher à canons, sidéré.

Quant à mon besoin d'amour il reste toujours au delà du raisonnable, c'est une constante dans ma vie, et je me sens vite trahi, même par une caresse si je la ressens mensongère. Donc depuis ma séparation je ne le cherche plus, comme si je ne le méritais pas, comme si j'avais déjà eu trop de chance de l'avoir croisé sur un sommet qui m'est inatteignable, et il n'y rien de plus haut que l’Everest, sauf sur Mars. Il faudra qu'un jour je repose mes pieds sur terre.


Dernière édition par qubik le Mer 22 Mai - 23:51, édité 1 fois
qubik
qubik

Messages : 31
Date d'inscription : 11/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par qubik Mer 22 Mai - 23:43

PS : un grand merci pour les encouragements. Smile
Il y a encore du travail mais je ne perds pas confiance, même si parfois je trébuche.
qubik
qubik

Messages : 31
Date d'inscription : 11/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Nadia Sam 25 Mai - 11:19

Vous la connaissez peut être déjà mais j'ai entendu hier une citation d'Audiard disant : bienheureux les fêlés car ils laisseront passer la lumière...

M'est venue l'image d'un vase qu'on brise, métaphore de notre enfance....et qui, recollé, laisse passer la lumière...personnellement ça me fait du bien!

Bien à vous
Nadia
Nadia

Messages : 50
Date d'inscription : 26/03/2019
Age : 50
Localisation : Vaugneray

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Jean-Luc HERY Sam 25 Mai - 13:15

j'adore !
Jean-Luc HERY
Jean-Luc HERY

Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 51
Localisation : Sartrouville

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par qubik Sam 25 Mai - 14:02

Très belle image...
Que j'interprète dans un sens précis, celui de notre propre lumière qui jaillit du vase brisé, et non l'inverse...
Je suis peut-être enfantin mais je l'assume : j'ai besoin d'héroïsme et besoin de "briller", bien au delà de ces ténèbres où on m'a précipité tout petit, et que j'ai entretenu pendant des longues années d'oubli. sunny
qubik
qubik

Messages : 31
Date d'inscription : 11/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Nadia Sam 25 Mai - 18:49

Ah oui je l'avais vu dans l'autre sens, moi, la lumière qui nous porte plutôt. Mais j'aime bien ta version aussi Smile
D'abord y a pas de honte à être des héros, non mais!
Nadia
Nadia

Messages : 50
Date d'inscription : 26/03/2019
Age : 50
Localisation : Vaugneray

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Jean-Luc HERY Sam 25 Mai - 22:58

Ah oui je le voyais aussi dans le sens de qubik.
Enfin laisser jaillir la lumière qui est en nous et rayonner !

"shine on you crazy diamond" ... je ne sais pas ce que veut cette chanson des pink floyd mais moi je l'ai toujours interprété comme une "incantation" : laisser briller ce qu'il y a de précieux en nous Smile
Jean-Luc HERY
Jean-Luc HERY

Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 51
Localisation : Sartrouville

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par cigale38140 Dim 26 Mai - 0:05

Voici le lien pour la traduction de shine on you crasy diamon. Je pense que cela doit fonctionner . Tu as eu le bon feeling..jluc .. très belle chanson ..! :
https://www.lacoccinelle.net/262908.html
cigale38140
cigale38140

Messages : 69
Date d'inscription : 28/03/2018
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Nadia Dim 26 Mai - 0:30

C est ma chanson préférée depuis longtemps ! Je vais l écouter différemment désormais 😉
Nadia
Nadia

Messages : 50
Date d'inscription : 26/03/2019
Age : 50
Localisation : Vaugneray

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Jean-Luc HERY Dim 26 Mai - 10:41

c'est clair que ça colle très bien à nos histoires !!!

Remember when you were young, You shone like the sun.
Shine on you crazy diamond.
Now there's a look in your eyes, Like black holes in the sky.

You reached for the secret too soon ...

Threatened by shadows at night ...

Je me rappelle très bien que lorsque j'ai écouté cette chanson pour la 1ère fois, j'ai pleuré. C'est la seule chanson qui m'a fait ça avec le solo de while my guitare gently weeps des Beatles.
Jean-Luc HERY
Jean-Luc HERY

Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 51
Localisation : Sartrouville

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par cigale38140 Dim 26 Mai - 11:23

La musique est une thérapie Smile
cigale38140
cigale38140

Messages : 69
Date d'inscription : 28/03/2018
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Nadia Mar 4 Juin - 16:19

Bonjour à tous, en ce moment je relis depuis le début L’intelligence du cœur, d'Isabelle Filliozat, qui est sur ma table de chevet depuis une bonne dizaine d'années, dans lequel je pioche parfois, entre 2 livres, un passage, au hasard.
J'ai lu ce passage il y a quelques jours, que j'avais certainement lu déjà....mais qui pour moi fait réellement sens aujourd’hui. Alors je nous l'offre en le recopiant, je pense que vous vous y retrouverez aussi.
Je le copie aussi dans "miscellanées "


(…) Le travail psychique d’intégration est maintenant reconnu(…). Il faut dépasser la sidération, pour arriver à revivre, à repartir, à reconstruire.
Le traumatisme ne se réduit pas à un évènement ponctuel dépassant les capacités émotionnelles de la personne. La terreur éducative, la maltraitance banale répétée jour après jour provoquent de semblables dégâts psychiques.
Les symptômes du choc traumatiques sont variés. Il est fréquent que les victimes ne reconnaissent pas d’emblée le lien entre l’évènement traumatique et leurs troubles d’aujourd’hui. D’autant que ceux-ci surviennent souvent à retardement. Les rescapés rentrent : difficultés à se concentrer, insomnies, cauchemars, anxiété, dépression, culpabilité…Avec une tendance paradoxale à l’insensibilité. Les émotions plus « normales » sont peu exprimées, voire peu ressenties. Parfois des sentiments de détachement, voire d’étrangeté, colorent le quotidien. Vis-à-vis d’autrui, une personne traumatisée a tendance à se méfier du monde en général, comme si l’agression pouvait venir de chacun ; elle peut avoir des difficultés à prendre plaisir à l’intimité, à la tendresse et à la sexualité. Dans les cauchemars, mais aussi en état d’éveil, les images du passé s’imposent, éludant la réalité.
Il arrive que l’impossibilité de gérer le traumatisme oblige une personne à se scinder pour garder intacte une partie d’elle-même. Un morceau d’elle reste mort, brisé à vie, l’autre survit. Elle se réalise professionnellement, mais sa vie affective est morte, ou le contraire.
Quand la personne a exprimé ses émotions, pleuré, hurlé sa douleur devant quelqu’un, les images récurrentes n’apparaissent plus. La présence d’un tiers, ami ou thérapeute, est nécessaire pour rétablir la communication, ré introjecter, en lieu et place de la terreur, sécurité, amour, tendresse, confiance. Revivre un évènement douloureux jour après jour seul dans sa chambre ne guérit pas. Le revivre devant un spectateur impassible, parent, ami ou thérapeute, ne guérit pas non plus. Ce qui guérit, c’est le lien de confiance perçu au moment de l’expression de la douleur. Il ne s’agit pas de revivre ce qui a déjà été vécu dans le passé, mais de vivre ou revivre les affects associés à l’évènement dans un cadre protecteur, avec un soutien, une présence affectueuse et acceptante.(…)


bien à vous

Nadia
Nadia
Nadia

Messages : 50
Date d'inscription : 26/03/2019
Age : 50
Localisation : Vaugneray

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Jean-Luc HERY Mar 4 Juin - 19:09

Merci ! Un peu que ça me parle !!!

Je vais même l'envoyer à certains autour de moi qui pensent que remuer le passé ne sert à rien, qu'il faut oublier et tourner la page ...

"un morceau d'elle reste mort, l'autre survit"

"Ce qui guérit, c’est le lien de confiance perçu au moment de l’expression de la douleur."
Jean-Luc HERY
Jean-Luc HERY

Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 51
Localisation : Sartrouville

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Jean-Luc HERY Mar 4 Juin - 19:16

fin de la 8ème ligne il manque "con" au mot "rencontrent" qui devient "rentrent" ... c'est con Smile
Jean-Luc HERY
Jean-Luc HERY

Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 51
Localisation : Sartrouville

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Nadia Mar 4 Juin - 22:15

Oh zut de zut désolée... pour une fois que les cons servent à quelque chose...😚😚😚
Nadia
Nadia

Messages : 50
Date d'inscription : 26/03/2019
Age : 50
Localisation : Vaugneray

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par qubik Mar 18 Juin - 22:41

Salut Jean-Luc, et tous les autres...
Effectivement ça change ta 8e ligne (selon reflux d'écran), mais j'avais tout de même pigé.
Sinon, je m'excuse pour mon absence. Je ne suis pas en train de m'arracher les cheveux (encore fournis, car je suis loin de l'alopécie, avec tout mon respect;-)), ni à savonner des cordes pour me pendre, même si je ne peux pas éviter, parfois, de me sentir comme un chien battu.
Disons que j'ai eu beaucoup de choses à faire, et aussi un peu de travail, qui est une priorité, et que j'ai donc privilégié par rapport à mes errances internet (et autres).
Je ne suis pas bien mais dans un certain ses je le suis, car je commence à bien orienter ma panique et ma rage. Et du moment que c'est toujours ce qui m'a permis d'avancer, je suis content de retrouver cette énergie, celle que j’appellerais, l'"intelligence du cul".
qubik
qubik

Messages : 31
Date d'inscription : 11/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

...Parlez! Empty Re: ...Parlez!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum