Le forum de La Parole Libérée
Connectez-vous afin de libérer votre parole!
-43%
Le deal à ne pas rater :
Pied mixeur Moulinex DD64210 OPTICHEF
39.99 € 69.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -15%
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
Voir le deal
849 €

Y aurait-il eu des abus au collège / lycée jésuite d'Avignon, années 1947-51 ?

Aller en bas

Y aurait-il eu des abus au collège / lycée jésuite d'Avignon, années 1947-51 ? Empty Y aurait-il eu des abus au collège / lycée jésuite d'Avignon, années 1947-51 ?

Message par Zum le Mar 14 Jan - 12:21

Je fais suite à l'appel de Carole, porte-parole de son père décédé, abusé chez les jésuites.
Pour ma part, j'ai été abusée, jeune adulte. Je cherche à comprendre comment j'ai pu tomber dans un panneau pareil. Cette recherche devient viscérale, vitale. Toute ma vie s'en retrouve questionnée actuellement. Dans ma recherche d'explications, je regarde aussi du côté de mes parents : qui sait si j'aurais reproduit quelque chose qui les aurait touchés de près aussi.

Après m'être interrogée sur ma mère (je n'ai rien trouvé de pertinent en sondant la famille mine de rien), j'ai de gros questionnements sur mon père... Pensionnaire chez les jésuites d'Avignon et ayant tout simplement détesté le pensionnat. Mon père n'est plus. Il est décédé en 1992.
Je n'ai jamais su pourquoi il parlait de la pension avec une voix sourde, et n'a jamais voulu que ses enfants soient pensionnaires, d'aucune manière que ce soit.
Et aussi, malgré des parents, frère et soeurs assez pieux (son frère est même devenu prêtre), j'ai connu mon père toujours très, très réservé vis à vis de la religion.

Il a fréquenté le collège jésuite d'Avignon de la 4ème jusqu'au bac, donc je présume entre 1947 et 1951.
Auparavant, sa famille habitant Lyon, il avait fréquenté une école jésuite de Lyon. Un certain Père Perrin Bossier (ou Boissier ?) enseignait dans cette école lyonnaise. Ce père Perrin Bossier a ensuite été nommé préfet des études à Avignon, proposant du même coup à mes grands parents d'y scolariser leurs fils, afin qu'ils puissent poursuivre des études de qualité. Dans ces années-là, mon grand-père est décédé. Ma grand-mère, jeune veuve, s'est battue comme elle a pu pour survivre.

Mon père est donc allé à Avignon pour la fin du collège et ses années de lycée. Je sais qu'il a croisé aussi là-bas un certain Père Villard, qui faisait chanter les jeunes dans  la chorale du collège et qui emmenaient ses élèves en camps chantants, auxquels mon père a sans doute participé. Mon père et son frère avaient la réputation d'être des "chouchous" de ce père Villard, qui appréciait leurs voix.

Mon père aurait eu 86 ans cette année... Je sais que ça remonte à loin et que même la Ciase ne remontera pas ses investigations en deçà de 1950. Cependant, si par hasard des visiteurs de ce forum avaient des éléments qui permettraient d'éclairer cette période de la vie de mon père, je suis preneuse...

Zum

Messages : 29
Date d'inscription : 09/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum