Le forum de La Parole Libérée
Connectez-vous afin de libérer votre parole!
Le forum de La Parole Libérée
Connectez-vous afin de libérer votre parole!
-29%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne MSI – MSI SPATIUM M371 NVMe M.2 -1To à 69,90€
69.91 € 99.01 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -37%
PLAYMOBIL – 9266 – City Life – La ...
Voir le deal
76.99 €

Commentaires au sujet de la vidéo du Cardinal Barbarin sur KTO

2 participants

Aller en bas

Commentaires au sujet de la vidéo du Cardinal Barbarin sur KTO Empty Re: Commentaires au sujet de la vidéo du Cardinal Barbarin sur KTO

Message par Pierre FONTANARI Mar 26 Mar - 15:36

Très bonne analyse.
Que je partage entièrement.
L'Eglise Catholique sombre peu à peu.
Si aucun timonier ne vient redonner rapidement un cap fiable s'en est fini d'elle à très court terme.
Le beau message initial est aujourd'hui dévoyé.
Jamais le sentiment que l'Eglise est une institution humaine comme les autres n'aura été aussi fort.

_________________
Pierre FONTANARI
Administrateur du forum
Pierre FONTANARI
Pierre FONTANARI
Admin

Messages : 511
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 51
Localisation : Le Beausset-en-Provence

https://laparoleliberee.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Commentaires au sujet de la vidéo du Cardinal Barbarin sur KTO Empty Commentaires au sujet de la vidéo du Cardinal Barbarin sur KTO

Message par JF Collin Lun 25 Mar - 12:41

Interview de Mgr Barbarin :
la façon de le dire et les non-dits sont aussi très éclairants


Avoir regardé et réécouté l’interview de Mgr Barbarin sur KTO, suite à sa mise en retrait, ne m’a pas laissé indifférent. On est sous le charme de ce récit, il est simple, humble et de conviction. Ce qu’il dit est sans doute vrai, mais ce qu’il ne dit pas contient aussi beaucoup de vérités qui l’éclairent d’un jour très différent.

Une invitation à réfléchir à la semaine sainte
Le Cardinal évoque l’importance de la semaine sainte et décrit l’organisation très structurée de la Curie au sein de l’archevêché. Certes, mais Jésus est mort pour avoir dénoncé certains comportements des grands prêtres et des sacerdotaux au sein du Temple. Ne l’oublions pas.  Cela correspond d’ailleurs à la dénonciation du cléricalisme par le Pape François. Où serait Jésus aujourd’hui ? Dans le Temple ou à l’extérieur ?
Dans le cadre du procès, le Cardinal a été obligé, dit-il, d’écouter les uns et les autres, et notamment les victimes qu’il avait maintes fois rencontrées (mais visiblement pas entendues). Il a enfin découvert que la souffrance des victimes était toujours présente des dizaines d’années après une agression. Le découvrir si tard, pourquoi pas, mais c’est vraiment long. S’il avait lu le bulletin du secrétariat de la Conférence des évêques de France, de juillet 1998, dans lequel Madame MJ Thiel traite de la pédophilie (à la demande des évêques), il aurait gagné beaucoup de temps et évité beaucoup de souffrance aux victimes.  
S’il avait lu, il aurait compris la nécessité de conduire les prêtres pédophiles à se signaler à la justice ou, s’ils refusent, de le faire à leur place. Il n’y aurait pas eu ce déni, ces procès contre lui … et Preynat ne serait plus prêtre et aurait été jugé ! La nécessité de le faire était clairement énoncée… Le Cardinal n’a toujours pas compris que c’était à lui de le faire, puisque cela n’avait pas été fait avant.
Les évolutions récentes complexes de la loi derrière lesquelles le Cardinal se réfugie sont un écran de fumée, car la déclaration des évêques à Lourdes dès 2000 était claire. D’autant que le Cardinal le redit, les faits de viols sont avérés et reconnus de longue date par leur auteur… qui pourra bénéficier de la prescription liée à sa longue protection par le diocèse.

Une mémoire à trous
Pourtant, le Cardinal fait encore une fois partir sa connaissance du problème Preynat en 2014. Problème de mémoire ou omission ? Cette connaissance beaucoup plus ancienne lui a été rappelée au tribunal. Il devrait s’en souvenir. Le père Preynat (après avoir été mis en retrait pour actes de pédophilie reconnus) a suivi, à la demande de Mgr Decourtray, une retraite spirituelle prêchée par Ph Barbarin, à Paray le Monial en 1991 (Vignon). Lors des nominations et promotions successives du père Preynat et le dépôt de diverses plaintes à son encontre, le Cardinal a eu de multiples occasions de revoir le dossier. Lequel, curieusement, aurait disparu des archives de l’évêché (de Gaulmyn).
Le Cardinal s’est souvent réfugié derrière les décisions à attendre du Vatican (courrier de Ladarie Ferrer, procès canonique ou pas du père Preynat, sa remise de mission au Pape). Cette fois, dit-il, le Pape lui a expliqué que c’était à lui, Cardinal, de décider. C’est vraiment long pour le comprendre, et qui peut le croire quand, dans bien d’autres domaines, le Cardinal homme de caractère a souvent pris des décisions sans attendre le Vatican.

En creux, la demande de démission était pertinente
Le Cardinal reconnait que le diocèse, les prêtres et les laïcs souffrent depuis plusieurs années d’une image dégradée par cette affaire mal gérée. Que son maintien à la tête de cette Curie (comme il le dit) est intenable. Il se sacrifie pour que puisse vivre un diocèse dynamique et innovant. Cela a été vraiment long pour comprendre. En creux, il reprend l’argumentaire de celui qui a appelé à sa démission (Vignon) et de ceux qui ont signé. Ils avaient donc une analyse juste de la situation.
Le Cardinal dit ne rien connaître au droit, mais il reconnaît être entouré de spécialistes et avoir reçu de multiples conseils de juges, procureurs, avocats… qui l’ont conduit à déposer un recours. Tous les justiciables n’ont pas un tel réseau prêt à les conseiller… et pourtant il a été condamné.  Il reconnaît avoir fait des erreurs mais il se dit innocent de celles qui lui sont reprochées par la justice. Au mépris de la douleur des victimes qui vont devoir encore affronter un nouveau procès, en contradiction avec son souhait affiché pour le diocèse et plus largement pour l’Eglise de France de passer à autre chose, il relance publiquement ce dossier pour la période du procès en appel. Voir sur les sites des diocèses les critiques de nombreux évêques pour sa gestion du dossier Preynat. Pourtant, ce choix très personnel est assumé : j’y ai droit, je le fais, je vais en appel.

Une mise en scène travaillée qui joue sur l’affect et l’inscrit comme l’agneau immolé
Sur la forme, cet entretien (bon enfant et long, le Cardinal vêtu simplement, en sandales) tranche singulièrement avec sa déclaration très sèche et courte à l’issue du jugement ou encore avec la photo en habit de Cardinal lors de son audience avec le Pape. La mise en scène est travaillée, elle joue complètement avec l’affect. Elle s’adresse à un entourage de chrétiens qui lui voue une grande admiration. Il sait, et le dit, que ces chrétiens vont prier pour lui (il ne dit rien de la prière de ces chrétiens pour les victimes). Il s’inscrit ainsi comme l’agneau immolé pour racheter tous les péchés commis dans l’église et ailleurs au nom de la pédophilie. Et cela fonctionne, ils sont nombreux à ne pas comprendre que cet homme rempli de tant de qualités, cet ami que l’on connaît depuis si longtemps, qui prêche si bien, qui prie… soit condamné (voir par ex le nombre d’articles dans ce sens sur Aleteia). L’affect pour les victimes, c’est justement ce que ses avocats dénonçaient dans le jugement. L’amitié et la proximité c’est important, mais cela rend souvent aveugle, c’est pourquoi les regards distanciés sont nécessaires. Tout le monde le sait et, pourtant, ceux qui dénoncent des dérives sont encore aujourd’hui accusés d’affaiblir l’Eglise plutôt que ceux qui les commettent. Jésus a été crucifié suite à sa condamnation par les grands prêtres car il dénonçait leurs dérives. Aujourd’hui, un grand prêtre a été condamné (avec sursis) par la justice des hommes pour ne pas avoir dénoncé un crime. Ces changements éviteront peut-être au Temple sa chute.
JF Collin
23 mars 2019

JF Collin

Messages : 3
Date d'inscription : 23/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum